Visite du « Train World »

Visite du « Train World »

Ce jeudi 15 mars nous avons effectué une très belle visite au musée du train à Schaerbeek. La gare de Schaerbeek est un véritable joyau classée aux monuments et sites et était le cadeau rêvé pour un tel projet.

Nous avons découvert avec intérêt le meilleur de la collection des chemins de fer belges à Bruxelles ;

C’est le 5 mai 1835 que roulait pour la première fois un train en Belgique et sur le continent européen. Bruxelles, désormais reliée à Malines par une voie fermée, devenait la première capitale au monde desservie par le train. Cinq ans après son indépendance la Belgique se plaçait à l’avant-garde. Un nouveau mode de transport plein de promesses allait bouleverser en profondeur la vie des Belges et devenir le moteur de la révolution industrielle. En seulement 40 ans, 3390 kilomètres de lignes seront construites dans notre pays.

Au 19ème siècle, la Belgique et le Royaume-Uni seront les principaux pays exportateurs de technologies ferroviaires. Sur les quelques 16.000 locomotives à vapeur construites entre 1835 et 1839, par l’industrie belge, plus de 10.000 seront exportées aux quatre coins de la planète.

L’artiste François Schuiten a réussi une véritable prouesse. Presque 10 années ont été nécessaires pour faire aboutir le projet « Train World ».

Nous avons été séduits par la scénographie au travers de laquelle on découvre l’amour des cheminots pour leurs machines et pour leur métier. Nous avons admiré l’éclairage, les décors, la musique, les maquettes, la maison des cheminots, l’architecture, les reconstitutions, les locomotives, les voitures royales mais aussi le wagon contre l’oubli qui transportait les juifs et les tsiganes vers les camps de la mort.

Tant de défis ont été relevés depuis la construction de la locomotive à vapeur sortie des usines Cockerill à Seraing le 31 décembre 1835 et la création de la SNCB en 1926. La SNCB a modernisé son outil et a diversifié l’offre de ses services. Aujourd’hui elle est devenue une entreprise publique autonome, chargée d’organiser et de commercialiser l’offre des trains tant au niveau national qu’international. Elle est un acteur incontournable de la mobilité avec 845.000 voyageurs transportés chaque jour, 3700 trains quotidiens et 550 gares et points d’arrêt.

Alors que le ferroviaire traverse en Europe une période très difficile, faite de restructurations, de plans d’économie et de doutes, « Train World » est là pour incarner la beauté de cette histoire, la fierté de ces métiers et les enjeux que représentera le train dans le futur.

Nous avons tous pris beaucoup de plaisir à explorer cet univers surprenant et à découvrir les pages les plus marquantes de l’histoire des chemins de fer belge.

Anne André-Léonard

Fermer le menu