Ce 12 janvier l’Association des anciens parlementaires francophones avait invité à l’occasion de sa
présentation des vœux pour 2012 à l’Espace wallonie de Bruxelles, le Gouverneur honoraire de la
Banque Nationale, Monsieur Guy Quaden.

L’invité se livra, dans un premier temps, avec humour, à l’évocation de ses souvenirs de jeunesse et
dans un second temps à son parcours professionnel.

Guy Quaden, né le 5 août 1945 à Liège fit de brillantes études à l’Université de Liège et obtint en
1967 une licence en sciences économiques, s’en suivit en 1972 un graduat à la Sorbonne à Paris. En
1977 il devint professeur et dix plus tard doyen de la Faculté d’économie, de gestion et de sciences
sociale. En 1984 il sera nommé Président du Conseil central de l’Economie et dès 1988 directeur de
la Banque Nationale. C’est en 1999 qu’il accèdera aux prestigieuses fonctions de gouverneur.

La remarquable intervention de Guy Quaden porta essentiellement sur la « mal gouvernance de la
zone euro ». En effet pour le Gouverneur honoraire de la BNB un scénario d’éclatement de la zone
euro est impensable. Les pays membres ont, le pense-t-il, pris conscience après la terrible crise
grecque, de l’impérieuse nécessité d’une discipline économique et du respect du pacte de stabilité.

Il reste donc confiant tout en soulignant que la crise sera sans doute encore bien présente en 2012 et
que des efforts d’assainissement et de rigueur budgétaires seront indispensables.

De nombreuses questions furent posées par l’assemblée auxquelles l’invité apporta des réponses
claires et précises.

Le verre de l’amitié fut ensuite pris et de chaleureux applaudissements témoignèrent du grand
intérêt porté à l’intervention de Guy Quaden.

001 002