IMG_8869v2Pour le monde entier, l’ATOMIUM symbolise la Belgique. Quoi de plus naturel en somme qu’un ESCALIER  PEINT A NOS TROIS COULEURS NATIONALES , œuvre du célèbre architecte Jean NOUVEL, donne accès au Musée ADAM ( Art Design Atomium Muséum) , lui aussi sur le plateau du Heysel.

Par une journée froide  mais ensoleillée de février ( bravant les difficultés de circulation !), nous avons eu le plaisir d’y découvrir l’exposition permanente consacrée à la plus grande collection privée d’objets en plastique, unique au monde de Philippe DECELLE : « PLASTICARIUM COLLECTION ».Exposition enrichie d’ailleurs de prêts provenant de collections publiques internationales, de galeries et de collectionneurs privés.

La collection compte environ 2.000 pièces dont seulement 500 sont exposées actuellement.

Quelle sont les caractéristiques des plastiques de cette collection ? Les couleurs brillantes et éclatantes, la transparence, la légèreté, la rigidité, les structures gonflables. Des objets fonctionnels, empilables, pratiques, de fabrication standard et pour la plupart, bons marchés.

Véritables années glorieuses du plastique, les GOLDEN SIXTIES  voient donc l’avènement du MOBILIER EN PLASTIQUE : modernité, , ingéniosité  des chercheurs, talent des artistes et des créateurs parfois célèbres. Et on peut dire que l’UNIVERSALE ,  crée en 1965 par Joe COLOMBO, fut la première chaise DESIGN entièrement en ABS, moulée par injection, d’un seul tenant et empilable. Elle fut produite en différents formats, couleurs et modèles. La vaisselle du couple VIONELLI en est un autre exemple (1971) : service de la vie courante en mélamine, joliment coloré, empilable, diversifié ; les vases d’Enzo MARI ; une boîte de nuit de poche de CASATI et PONZIO ; la capsule et les formes de la conquête spatiale ( rappelez-vous BARBARELLA !)  retiennent aussi l’attention. Ou encore le bureau blanc ( de l’ère POMPIDOU ) provenant de l’Elysée, une chaise portative en forme d’œuf quand elle est fermée. Crée fin des années 60 et réinterprétée , cette chaise « Egg » est maintenant vendue à 2.100€. FullSizeRenderCar certains objets exposés sont rares et de grande valeur. Notamment une chaise avec de petites roses moulées dans le plastique transparent. Unique exemplaire  du créateur japonais Shiro KURAMATA , valeur 250.000 € ou une chaise longue basculante : 18.000€……

Mais aussi et surtout l’émotion de revoir tous les objets en plastique de la vie quotidienne, utilisés par chacun d’entre nous, il n’y a pas si longtemps après tout…..Tous en couleurs vives : lampes, tables, fauteuils clubs, radio et tv. Portative, moulin à café, sèche-cheveux + bonnet gonflant etc..etc..

Mes coups de coeur : une jolie étagère triangulaire et transparente (fin années 90), le fameux fauteuil flottant pour la piscine ( souvenir, souvenir….), une chaise longue en forme de pied et un fauteuil en forme de dents !!

Si la crise pétrolière de 1973 a généré la mort du plastique, on constate cependant que le PLASTIC DESIGN repensé et renouvelé, écologique et 100% recyclable  aujourd’hui redevient à la mode et c’est tant mieux.

En conclusion, une exposition intéressante qui a fait l’objet de nombreux commentaires lors de notre amical déjeuner et qui, pour la plupart des participants, avait avant tout le mérite de réveiller d’agréables souvenirs et la NOSTALGIE DE TOUTE NOTRE EPOQUE…..

                                                                                                                                Jacqueline HERZET  
IMG_8877v2 IMG_8880v2 IMG_8887v2
IMG_8904 IMG_8905 IMG_8907