P1100236P1100287P1100262

Ce 12 décembre 2014, l’Association des Anciens Parlementaires Francophones organisait la dernière manifestation de l’année.

Le choix de Liège fut judicieux car de nombreux membres avaient fait, avec beaucoup de plaisir, le déplacement jusqu’à la Cité Ardente.

Un très beau programme leur fut proposé. En effet, la journée commença par la visite-découverte du « Théâtre de Liège (ancien bâtiment de l’Emulation) par son Directeur Serge Rangoni et par deux guides particulièrement compétentes. 

Privilégiant le bois, le béton et le verre, le théâtre de Liège compte un espace de 7800 m² mêlant néoclassicisme et design contemporain. 

Il occupe une place centrale en matière de créativité artistique et sa programmation riche et variée, convie sur scène les spectacles des grands metteurs en scène belges et étrangers et des comédiens de renommée internationale. La grande salle de spectacle d’une capacité de 557 places est tout simplement remarquable. 

L’implantation du théâtre de Liège au cœur de la ville est une incontestable réussite. Ce lieu de vie et de rencontres propose une multitude d’activités pour les plaisirs des sens et de la culture. 

A l’issue de cette belle visite les participants se rendirent au Palais provincial et y furent accueillis chaleureusement par Mme la députée provinciale K. Firquet. En effet, Mr le Gouverneur Michel Foret se devait d’être présent aux funérailles de la Reine Fabiola. Il rejoignit cependant le groupe de l’AAPF en cours de repas et pris la parole devant une assistance ravie de se trouver dans ce magnifique Palais des Princes-Evêques de Liège. Avec ses multiples richesses patrimoniales que recèlent les façades, les deux cours et les nombreuses pièces d’apparat le Palais de Liège est à placer au rang des plus beaux palais européens et il bénéficie d’ailleurs du label « Patrimoine Européen ». La décoration intérieur est elle aussi magnifique. Le hall d’entrée est orné d’un harmonieux plafond à caissons et de peintures murales décoratives et pour la circonstance, en cette fin décembre, d’un magnifique sapin de Noël. Toutes les salles richement décorées ont fait l’admiration de la délégation. Ce fut un réel privilège de pouvoir les parcourir. Le Président Valmy Féaux remercia très chaleureusement le Gouverneur Michel Foret pour les marques de sympathie qu’il témoigna à l’encontre de la délégation.

 P1100292P1100317P1100322

Mais il était de temps de se rendre à « la Cité miroir » pour la visite de l’exposition « L’Art dégénéré selon Hitler » et le 3ème volet de cette « journée-découverte ».

Les participants ne furent pas déçus … 

Une trentaine d’œuvres de la célèbre vente de Lucerne de 1939 et qui s’inscrit autour du thème « Arts et pouvoir » était exposée dans une salle aménagée dans les anciens bains de la Sauvenière. Pour rappel la « vente de Lucerne » est une étape spectaculaire d’un long processus au terme duquel les autorités nazies espéraient liquider l’art moderne qualifié « d’art dégénéré ». Une sélection de l25 tableaux et sculptures issus des musées de 32 villes d’Outre-Rhin fut acheminée vers la galerie Théodore Fischer de Lucerne, dans l’espoir que la concurrence suscitée par leur mise aux enchères, le 30 juin 1939,  se révèle plus rentable que les tractations directes. L’Assemblée se composa surtout de marchands, de collectionneurs, d’experts, de responsables de musées et bien-sûr d’officiels allemands. Une délégation liégeoise sera présente sous la conduite d’Auguste Buisseret, alors échevin libéral en charge des Beaux-Arts et futur ministre et bourgmestre. Les liégeois, forts d’une dotation qui excède le produit de la vente, frais compris, s’en sortira bien en décrochant 9 des 10 tableaux escomptés. Seul un auto-portrait de Van Gogh leur échappera et sera adjugé à un américain. Ces œuvres mises aux poubelles par le Reich sont les témoins d’une période sombre de notre histoire contemporaine et permettent d’aborder l’art et la démarche artistique par un prisme inédit. Trois œuvres au moins, le « Sorcier d’Hiva-Oa de Gauguin, « La famille Soler» de Picasso et « La maison bleue » de Chagall constituaient des jalons majeurs dans la production de leurs auteurs et seront acquises par la délégation liégeoise. 

Une exposition unique rassemblant des maîtres tels que Chagall, Ensor, Van Gogh, Picasso, Matisse, Libermann et bien d’autres … que les membres de l’AAPF auront découverte avec ravissement. 

Anne André-Léonard

P1100331